Participation citoyenne

LOGO Participation citoyenneCe dispositif repose sur un partenariat entre les acteurs de la sécurité et de la prévention de la Commune, maire, habitants et la gendarmerie, pour prévenir notamment des cambriolages.

Il remplace le dispositif « voisins vigilants » qui nous a permis de débuter notre communauté mais qui n’est pas encadré par les autorités. Nous devons quitter cette communauté et nous sommes dorénavant officiellement rattachés à la gendarmerie d’Ampuis, via la municipalité et les référents. Nous communiquons par sms et mail en interne avec toujours le soucis d’informer les référents qui eux se charge d’aviser la Gendarmerie. Nos appels au 17 sont ainsi d’avantage pris en compte. Le logo a changé. Il devient “participation citoyenne”.

Nous sommes à Longes 57 habitants inscrits actuellement et ce chiffre peut progresser ; il suffit de se faire connaître en mairie ou auprès d’un référent. Ce dispositif de participation citoyenne a pour objectif d’améliorer le relationnel entre les habitants d’un même secteur, de protéger, de rassurer et encourager les habitants à la réalisation d’actes de prévention.
Il agit comme une sentinelle et propage l’alerte auprès des référents locaux et des acteurs de la sécurité, ce qui renforce l’action de la gendarmerie.

En résumé, le référent s’engage volontairement à rendre compte d’évènements anormaux qu’il constate ou qu’on lui fait remonter : rodeurs, véhicules suspects, démarchage etc. et les  signale à la gendarmerie. Il sert d’interface entre les habitants et les forces de l’ordre.

Vous pouvez, dès que vous constatez un fait qui vous paraît anormal, leur adresser un message d’alerte qu’ils transmettront au plus tôt.

 


Les référents

Village : Mme DUC  au 06 84 11 51 81
Dizimieux : Bernard CHAVAS au 06 61 12 16 69
Ouest/sud de la Commune : Yvette BONNARD au 06 82 82 93 97
Est de la Commune : Lionel CHEVALLIER au 06 60 17 09 97

 


Cambriolages : les 8 erreurs à éviter

Certaines erreurs, plus fréquentes qu’on ne le croit, vont simplifier le travail des cambrioleurs. En voici 8 à éviter absolument si vous voulez réduire les risques d’être victime de cambriolage.

1. Laisser la porte ouverte : même pour 5 minutes d’absence, verrouillez toujours vos accès.

2. Mettre les clés à disposition des voleurs : ne laissez pas vos clés dans la boîte aux lettres ou sous le paillasson. Il en est de même pour les clés de votre véhicule : ne les laissez pas dans un sac à main ou sur une table à proximité de l’entrée ou d’une fenêtre.

3. Indiquer ses dates de vacances : n’indiquez pas vos dates de vacances sur votre répondeur et sur les réseaux sociaux.

4. Laisser la boîte aux lettres déborder : si vous partez plusieurs jours, assurez-vous de demander à un voisin de vider votre boîte aux lettres régulièrement.

5. Laisser du matériel dehors : éviter de laisser à portée de main des échelles, des chaises, un bac à ordure, tout ce qui permet de grimper.

6. Cacher les objets dans des lieux faciles à deviner : évitez de cacher de l’argent ou des objets de valeur dans l’un des premiers endroits auxquels va penser un cambrioleur : armoires, tiroirs de votre bureau…

7. Tous feux éteints : ne laissez pas votre maison éteinte durant une longue période d’absence. Vous pouvez installer et programmer un simulateur de présence.

8. Laisser les volets fermés : l’idéal est de les ouvrir et de les fermer normalement, même quand vous vous absentez. Pour cela, vous pouvez demander à votre voisin !


Home-jacking :

que faire ?

Les voleurs de voitures rivalisent d’inventivité pour commettre leurs méfaits. S’il est plus rare que les cambriolages traditionnels, le home-jacking est malgré tout une forme de criminalité dont on doit tenir compte.
Home-jacking: mode opératoire
Le home-jacking, consiste à s’introduire au domicile d’un particulier afin d’y récupérer les clés de la voiture et repartir avec le véhicule. Le plus souvent, les malfrats agissent de nuit, et sévissent dans des quartiers résidentiels, en raison notamment de la présence de modèles haut de gamme.
L’avantage du home-jacking, pour les voleurs, est qu’en récupérant les clés, ils peuvent dérober un véhicule sans effraction, (cette méthode leur permet d’avoir accès à la voiture sans forcer la portière. L’intérêt étant de ne pas abîmer le véhicule visé et de repartir avec l’original des clés). Outre le vol de voiture, le home-jacking peut parfois consister au vol d’un objet précis dans la maison, notamment de l’argent, des documents, des bijoux
Pour parvenir à leur fin, deux modes opératoires s’offrent à eux :
1. Ils profitent de l’absence des occupants et pénètrent dans le logement, en crochetant la porte ou les fenêtres. Les jackers peuvent alors fouiller la maison à la recherche des clés et des papiers du véhicule.
> 2. Ils pénètrent dans la maison en présence des occupants, qu’ils menacent et violentent afin de récupérer clés et papiers de la voiture.
 
Les bons réflexes
1. Veillez à ce que votre véhicule soit toujours stationné dans un endroit clos tel qu’un garage ou un parking éclairé : la présence d’un véhicule devant une habitation permet aux auteurs de supposer le domicile qui y abrite les clefs
2. Soyez discret : avant le home-jacking, certains auteurs déterminent leur cible notamment en parcourant les sites d’annonces de ventes de voitures ou autres médias. Cette phase leur permet de prendre contact, physiquement ou à distance, avec la future victime en se faisant passer pour un acheteur potentiel. De fait, évitez toujours de répondre à des numéros masqués et de communiquer votre adresse au premier contact et dans votre annonce
3. Ne laissez jamais les clés du véhicule sur le contact, dans le garage où il stationne ou dans une chambre : il faut faire un juste compromis entre ne pas faciliter le vol et réduire les risques d’interactions entre auteurs/victime si malgré tout le vol est commis
4. Conservez une copie de vos documents de bord ainsi que la fiche d’identification de votre véhicule chez vous

Vol par ruse: identifiez votre visiteur

Le modus operandi des vols par ruse est très diversifié : demander un renseignement, proposer ses services ou des produits à vendre, se présenter comme un agent d’une société des eaux ou d’électricité voire un policier en train d’enquêter à la suite de vols dans le quartier.
Sous le prétexte d’offrir leurs services ou de procéder à un contrôle (compteurs d’eau, gaz, etc.), les individus parviennent à entrer dans le domicile, et détournent ensuite l’attention afin d’emporter de l’argent ou des objets de valeur. Les préfectures diffusent régulièrement divers conseils afin d’assurer la meilleure information et de sensibiliser les personnes les plus fragiles contre ce risque, en particulier les personnes âgées.
 
Conseils préventifs : comment éviter le vol par ruse ?
1. Ne laissez pas paraître sur la sonnette que vous vivez seul(e) (par exemple “veuve X”).
Mentionnez uniquement votre nom de famille.
2. Prenez garde aux personnes se présentant comme policiers, pompiers, agents des eaux, de l’électricité ou du gaz. N’ouvrez pas sans avoir vérifié la détention d’une carte professionnelle ou d’un ordre de mission : un uniforme n’est pas une preuve, un bleu de travail non plus. N’hésitez pas à demander de la glisser sous la porte. A défaut, refusez toujours l’accès.
3. Si quelqu’un prétend être de la police ou de la gendarmerie, appelez votre commissariat ou votre gendarmerie ou faites le 17 et demandez si l’agent en question est bien de service.
4. Ne téléphonez surtout pas au numéro de téléphone que vous donne la personne qui se présente à vous. Il peut s’agir du numéro d’un complice.
5. Il est recommandé d’installer une chaîne à la porte. Il s’agit d’un premier obstacle pour les voleurs.
6. Ne laissez jamais une personne seule dans votre domicile. Accompagnez la dans tous ses déplacements à l’intérieur de votre domicile.
7. Ne montrez jamais à un inconnu l’endroit où vous mettez vos objets de valeurs ou vos bijoux.
8. Soyez très vigilants envers les personnes susceptibles de vous proposer des services à
domicile. Ne vous laissez pas abuser en signant un papier dont le sens ou la portée ne vous semblent pas clairs. Pour tout démarchage à domicile, un contrat de vente doit être conclu et aucun paiement ne peut être exigé pendant 7 jours sachant que le délai de rétractation est désormais de 14 jours ouvrés.
Si malgré tout, vous êtes victime d’un vol par ruse :
1. En cas d’agression, ne jamais résister, pour ne pas provoquer de réactions violentes des
agresseurs.
2. Déclarer immédiatement le vol au 17. Dans la mesure du possible, ne touchez à rien et ne rangez rien. Ne laissez entrer personne avant l’arrivée de la police. Donnez un signalement aussi précis que possible du ou des auteurs, et expliquez comment ils ont opéré. Ces éléments et votre rapidité de réaction peuvent permettre une enquête de police et contribuer à mettre fin à ces agissements.